Pénurie semi conducteur

LA PENURIE DES SEMI-CONDUCTEURS DANS LE COMMERCE MONDIAL

COMMERCE INTERNATIONAL

comment la pénurie de semi-conducteurs impact le monde ?

Depuis la crise sanitaire qui a touché la planète en 2020 avec le covid-19, plusieurs grands acteurs technologiques ne sont pas à leur pleine capacité de production par le manque de semi-conducteurs.

Comment la pénurie de semi-conducteurs impact le monde ? Ce manque mondiale est visible notamment dans le domaine de la téléphonie, de l’automobile ou encore dans l’électroménager. Mais également à une échelle plus grande dans les secteurs de l’aviation ou des transports ferroviaire.

L’origine du manque, 

la crise sanitaire

Comment la pénurie de semi-conducteurs impact le commerce mondial ? et diminue les exportations de certain pays ? Les semi-conducteurs sont principalement produits par Taiwan (63%), par la Corée du Sud (18%) et la Chine (6%). Le reste de la production mondiale est globalement repartie entre les États-Unis et le Japon.

Or, pendant la crise sanitaire, Taïwan, principal producteur mondial, a pratiquement stoppé sa production de semi-conducteurs tout comme la Chine qui ferme ses usines dans les villes dès le 1er cas de personne malade par leur politique 0 covid. Les autres producteurs ont également diminué leur cadence par les différents confinements des pays. 

Cela a réduit de plus de 80 % la production au niveau mondial à un moment où les appareils utilisés au quotidien sont de plus en plus perfectionnés demandant toujours plus de pièce à la haute valeur technologique comme le semi-conducteur. Ses appareils ont des petites puces qui permettent de faire circuler des informations dans leurs circuits et donc les contrôler.

Durant les confinements, la demande pour des objets avec des puces a explosé faisant croître la demande au moment d’une chute de production. Cette demande étant en partie dû à la nécessiter de matériel lié au télétravail.

Hausse des besoins mondiaux

Comment la pénurie de semi-conducteurs impact le monde ? et totalement la production mondial ? Les semi-conducteurs sont devenus des pièces indispensables à la vie de tous les jours. Tous nos  téléphones « smartphone », consoles de jeux, dans les véhicules pour se déplacer. Par exemple, une Mercedes Classe S peut compter jusqu’à 2 444 semi-conducteurs (source). Bien sûr ce nombre varie en fonction du modèle et du nombre d’options choisies. Aujourd’hui avec le confie entre le Russie et l’Ukraine, on peut voir le rôle primordial des semi-conducteurs dans la décence d’un pays. Avec les sanctions à l’encontre de la Russie, créer un vrai manque dans tous les secteurs du pays notamment l’armement.

Le manque de semi-conducteur touche aussi les pays orientaux tels que les Etats Unis. Des grandes sociétés comme PlayStation ont un tel manquent de ces pièces que leur nouvelle console est en rupture de stock en permanence depuis leur lancement en France. « Sony vient d’annoncer que la pénurie de PS5 continuera en 2022 (source). Les stocks de la console resteront inférieurs à la forte demande, à cause de la pénurie de puces » (les puces nécessitent des semi-conducteurs.). Même des géants de la tech comme Apple soufre de ce manque les obligeants à trouver de nouveaux fournisseurs pour leur production d’iPhone ou de tablettes et de macs. 

Cela oblige les équipes de toutes les entreprises, et cela, peu importe leur taille à Analyser des situations auxquelles l’entreprise est confrontée comme enseignée à l’ESVE

Retour à la normal 

?

Les acteurs majeurs de la production de semi-conducteurs ne prédisent pas un retour à la normale avant minimum 1 an. Les industries doivent donc prendre leur mal en patience. Pour tenter de rendre plus rapide un retour à une situation « normal », les pays membres de l’Europe (14 pays, dont la France et l’Allemagne) ont affirmé leur volonté de faire croître leur production pour faire face au manque, cela pour résoudre un enjeu de souveraineté face ou autres acteurs. Actuellement, les producteurs de semi-conducteur européens ont un trop grand retard technologique face au producteur d’Asie ou des États Unis.

Cependant, actuellement, il n’y a pas encore eu de boom technologique ou de production. L’Europe est donc encore des dépendantes de pièces majoritairement de Taiwan. Avec les tensions entre la Chine et Taiwan, les semi-conducteurs pourraient bien être un enjeu de guerre au vu de leur place primordiale aux besoins des armées.