QU’EST-CE
QU’ ERASMUS + ?

ERASMUS + est un programme de la Commission Européenne qui couvre quatre domaines : l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport. Ce programme facilite et encourage la mobilité des étudiants en leur octroyant des bourses études et/ou de stage.

En favorisant les projets de mobilité et de coopération en Europe, le programme Erasmus +, résolument inscrit dans la Stratégie Europe 2020, permet notamment de renforcer les compétences de tous pour une meilleure employabilité, de soutenir l’innovation au sein d’établissements et d’organismes d’éducation et de formation et leur internationalisation, de promouvoir une utilisation transparente et cohérente au niveau européen des outils de reconnaissance et de validation compétences ainsi que de favoriser la coopération entre pays européens et non-européens. 

LE PROGRAMME ERASMUS + EST OUVERT AUX PAYS SUIVANTS

Les pays membres de l’Union européenne ainsi que l’Islande, Liechtenstein, Norvège, Turquie et Macédoine du Nord

MOBILITÉS SORTANTES

Vous pouvez bénéficier d’une bourse ERASMUS + soit pour un séjour académique, soit pour un stage à l’étranger. Voici quelques sites pour vous aider à trouver une entreprise :

https://erasmusintern.org

http://www.praxisnetwork.eu

LES CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉS À LA BOURSE ERASMUS +

• Les modules de cours choisis (pour un semestre d’étude) ou les missions exercées en entreprises (dans le cadre d’un stage doivent être validés par la direction pédagogique) ;

• La convention d’études doit être signée par les différentes parties AVANT la mobilité ; 

• Dans le cas d’une mobilité d’étude le semestre d’études doit se dérouler dans une institution d’enseignement supérieur charte Erasmus+ située dans un pays participant au programme ERASMUS +.

QUAND PARTIR ?

Dès la fin de la première année d’études supérieures pour les mobilités de stage 

À partir de la quatrième année d’études supérieures pour les mobilités d’étude 

QUEL EST LE MONTANT DE
LA BOURSE ERASMUS + ?

Le critère principal pour le déterminer, c’est le pays de destination. En effet, si vous partez à Berlin, vous n’aurez pas les mêmes besoins qu’à Bucarest ou Copenhague. C’est pourquoi la Commission européenne a classé les pays du programme en plusieurs groupes, en fonction du niveau de vie sur place.

1er groupe : pays où le coût de la vie est plus important (Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Suède) : 350 euros par mois.
2e groupe : pays où le coût de la vie est moyen (Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal) : 300 euros par mois.
3e groupe : pays où le coût de la vie est moins élevé (Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Macédoine du Nord, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Turquie) : 250 euros par mois.

Si vous partez à l’étranger dans le cadre d’un stage, vous recevrez un complément de 150€ par mois. « Un choix opéré par l’Europe pour encourager le renforcement des compétences professionnelles et l’insertion sur le marché de l’emploi », souligne Mathilde Bégrand. Votre bourse ne sera pas perçue chaque mois. En effet, 80% du montant vous sera versé à votre arrivée et 20% à votre retour.

Des compléments pour favoriser l’inclusion et la transition écologique

Un complément forfaitaire de 250 euros par mois s’applique sur les bourses octroyées aux apprenants considérés comme ayant « moins d’opportunités ». Vous pourrez y prétendre notamment si vous êtes en situation de handicap ou souffrez d’une affection de longue durée. Mais aussi, si vous habitez dans une commune classée zone de revitalisation rurale (ZRR) ou dans un quartier prioritaire de la ville (QPV). Mais également si vous êtes apprenant de l’enseignement supérieur sur critères sociaux échelons 6 et 7.

Autre priorité du programme : la transition écologique. Si vous décidez de vous rendre dans votre pays de destination par un moyen de transport à faible émission carbone, vous recevrez un complément de 50 euros. Vous serez éligible à ce complément de bourse si vous préférez par exemple le train, le covoiturage ou le bus à l’avion.

Il existe d’autres sources de financement : des aides à la mobilité internationale sont octroyées par les Conseils Régionaux.

Pour plus d’informations rendez-vous sur la page : Financer ma mobilité

Contact international

Vous pouvez adresser vos questions par mail à notre
correspondante international.
Shopping Basket